NOTRE HISTOIRE

Permavenir est née de la rencontre entre Laurent Folie et Laurent Degueldre.

Au commencement, nous étions désireux de travailler dans un projet de permaculture et, étant donné qu’il n’y avait pas d’opportunité, nous avons décidé de créer notre propre activité. Suivant les valeurs de la permaculture, nous avons créé un projet social à travers une ASBL qui informe et milite pour l’écologie (un peu comme un média mais spécialisé dans l’environnement).

Nous nous sommes demandé ce que nous pourrions apporter à la société directement sur le terrain et c’est là que l’idée est venue d’alimenter les écoles en nourriture totalement saine et locale. Exercice difficile, sachant que les écoles n’ont pas de moyens, il fallait trouver une méthode pour permettre à celles-ci d’avoir accès au bio.

Nous avons alors imaginé la mise en place du réseau solidaire qui peut jouer un rôle essentiel dans la transition écologique.

Notre concept original vient du fait que nous cultivons nous même des fruits et légumes et, avec l’aide du réseau, nous avons des maraîchers bio et des associations qui sont d’accord de cultiver une petite parcelle pour nous gratuitement. Grâce à cette gratuité, nous donnons accès aux enfants à de la nourriture saine.

En novembre 2016, nous avons engagé notre projet dans un concours de la région wallonne (Le concours Wallonie #Demain). Il a remporté la première place, ce qui a permis de nous faire connaître.

Ce prix nous a permis l’achat d’une serre que nous avons installée sur un terrain mis à notre disposition gratuitement.

À la suite d’articles de presses et de passages à la radio, la commune de Flémalle nous a contactés pour accompagner un projet d’enfant qui consiste à cultiver des légumes dans les écoles pour alimenter une soupe populaire.

Grâce à l’arrivé de deux nouveaux associés, François Legrand et Caroline Vanbergen, nous avons pu répondre à cette demande et nous sommes engagés dans un projet pédagogique qui consiste à sensibiliser les enfants sur l’écologie et la permaculture dans plus de 17 écoles différentes.

Pour participer efficacement à la transition, nous créons notre propre contenu d’informations, notamment sous forme de vidéos.

Dans le cadre de notre activité sur les réseaux sociaux, où l’on est suivi par de plus en plus de monde, nous avons été contactés par un nouveau média citoyen : “Le média”. De cette coopération est née une coproduction afin de réaliser des émissions.

Notre association est riche en idées et innovations. Nous espérons à l’avenir encore et toujours plus de collaborations pour renforcer nos questionnements et projets d’avenir.